Le Gouvernement assure l’avenir d’IM2S

2011-01-10-300x198A l’initiative de M. Stéphane Valeri, Conseiller de Gouvernement pour les Affaires  Sociales et la Santé, un point presse a été organisé ce matin en présence de M. Thierry Orsini, Directeur Général du Département des Finances et de l’Economie

 et Mme Muriel Natali-Laure, Administrateur des Domaines pour présenter les différentes mesures adoptées par le Gouvernement afin d’assurer la pérennité de l’Institut Monégasque de Médecine et Chirurgie Sportive (IM2S).Détails dans le document ci-après. M. Stéphane Valeri, Conseiller de Gouvernement pour les Affaires Sociales et la Santé, entouré de M. Thierry Orsini, Directeur Général du Département des Finances et de l’Economie et de Mme Muriel Natali-Laure, Administrateur des Domaines

Photo : Charly Gallo- Centre de Presse 

Conférence de presse du 10 janvier 2011 Eléments d’information concernant IM2S La société IM2S connaît aujourd’hui d’importantes difficultés financières. Par ailleurs, elle ne dispose plus des garanties nécessaires, lui permettant de bénéficier d’un financement bancaire supplémentaire. Le Gouvernement a donc décidé d’assurer la pérennité de cette clinique. En effet, son dépôt de bilan porterait gravement atteinte à l’image de la Principauté, entraînerait le licenciement d’environ 125 personnes et un grand désarroi pour les très nombreux patients de cet établissement, qui connaît un réel succès médical. Une première étape a consisté à faire approuver à l’unanimité des membres des Comités de Contrôle des Caisses Sociales, une augmentation des remboursements des actes médicaux, sur la base d’un taux supplémentaire de 20 % la première année, de 15 % la deuxième, de 10% la troisième et enfin de 5 % la quatrième, c’est à dire jusqu’en 2014, année où sera généralisée en Principauté l’application de la T2A, déjà en vigueur au sein d’IM2S depuis son ouverture. Une seconde étape a consisté à réaliser une évaluation des montants des financements nécessaires à court et moyen terme pour assurer la pérennité de l’activité, à l’horizon 2014. Cette évaluation repose sur des documents prévisionnels qui ont été remis par la direction d’IM2S. Cette analyse a fait apparaître un besoin de trésorerie de 6 millions d’euros sur les prochaines années. L’action du Gouvernement a consisté à proposer un refinancement de la société IM2S à hauteur de 6 Millions d’euros. La Commission de Placement des Fonds, réunie le lundi 3 janvier 2011, a approuvé ce plan à l’unanimité de ses membres (Gouvernement Princier et Conseil National). Ce plan a été également approuvé par les actionnaires d’IM2S, lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 4 janvier dernier. L’Etat est donc désormais majoritaire (51 %) au sein de la Société IM2S. Le Gouvernement a donc déjà commencé à agir pour s’assurer d’une gestion rigoureuse et d’un projet d’avenir pour la clinique, notamment par la mise en place des mesures suivantes : - Le changement de gouvernance de la société IM2S, et la nomination d’un directeur général dans les meilleurs délais. Il possédera une bonne expérience de la gestion hospitalière, aura pour mission prioritaire de diminuer les charges et les coûts de l’IM2S. - L’actuel conseil d’administration sera restreint et sera composé majoritairement d’Administrateurs d’Etat. - Un conseil stratégique sera créé qui donnera son avis notamment sur la gestion et sur le développement de l’activité médicale de l’IM2S. Les Départements des Finances et des Affaires Sociales, ainsi que la Direction du Centre Hospitalier y seront représentés. - M. Philippe BALLERIO occupera la fonction de Président non délégué du Conseil d’Administration et de Directeur médical de l’établissement.

Notre sélection immobilière

Idées sorties

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.