A.S. Monaco Basket / Le Mans Sarthe Basket

Finale A.S. Monaco Basket vs Le Mans Sarthe M2 2Au lendemain du premier épisode des Finales de Playoffs, L’AS Monaco Basket a fait l’essentiel et mène 1-0 dans la série face au Mans Sarthe Basket (MSB). Les hommes de Zvezdan Mitrovic ont su se sortir du piège manceau et prendre l’avantage dans la course au titre lors de ce premier affrontement (81-77). Episode 2, à vivre demain soir même lieu, même heure.

C’est dans une salle Gaston-Medecin à guichets fermés que les Roca Boys sont venu à bout des manceaux lors de cet épisode 1 de la finale de playoffs (81-77). Mais que ce fut difficile ! Comme l’a précisé Coach Z lors de la conférence de presse d’après match, « c’était un match dur, Le Mans a un gros caractère, ils reviennent toujours ». Même s’ils n’ont jamais mené au score, les Manceaux ont vaillamment résisté à la Roca Team sans jamais perdre leur sang froid.

Une entame de match digne de l’événement pour les « Rouges et Blancs » avec un 7-2 d’entrée grace à un Elmedin Kikanovic resté souvent imperturbable face à un Youssoupha Fall impressionnant (2,21m). Chris Evans, qui a joué les patrons toute la soirée, interceptait et permettait aux Monégasques de mener 2216 après 10 minutes de jeu. Plus tard, c’est un trois-point d’Evans qui permettait à l’ASM de conforter son avance 36-24 (avec toujours un minimum de déchet : 12/18 aux tirs, 4 balles perdues contre 9 au Mans). Au cours de ce premier face à face, l’ouragan « Air Evans » a frappé fort tout au long de la soirée : 18 pts, 70% de réussite et 22 d’évaluation. Tout comme le pivot, Ali Traoré, qui continue de faire preuve de sans froid et d’efficacité en affichant un énorme 84% d’adresse depuis le début des plays-offs. Hier soir il a encore réussi un 4/4, tournant à 27/32 en 7 matches. Du rarement vu en play-offs.

Revenant au score notamment grâce à un énorme Chris Lofton (15 pts, 5 rebonds, 6 passes), le MSB est parvenu à trouver de la réussite au meilleur des moments avec deux tirs primés de rang et un lay-up pour égaliser 70-70 à la 36e minute. Dos au mur, la Roca Team n’a pas abdiqué et a su tuer le match sur la ligne des lancers, après un rebond offensif glané à l’arraché par un Gérald Robinson des grands soirs. 1-0 Monaco. Suite demain soir, 20h45, à Gaston-Medecin.

Notre sélection immobilière