Bilan des matchs de février de la Roca Team

logo rocateamPro A : Le Mans / Monaco : 94-85 – QT: 14-20 | 20-31 | 28-15 | 32-19

Sans Amara Sy et Ali Traoré, l'affaire ne s'annonçait pas simple au Mans et bien peu auraient osé parier sur un tel scénario. Alors que l'ASM pointait largement devant à la pause (34-51) , elle s’est finalement inclinée après avoir commis nombre d’erreurs de débutants. Malgré tout, Kikanovic a longtemps été héroïque (24 points, 3 rebonds) et Chris Evans signe une évaluation assez énorme à 29 totalisant 23 points, 5 rebonds, 3 passes et 4 interceptions. 

A.S. Monaco Basket : 35 sur 64 aux tirs (5 sur 17 à 3 points), 10 sur 13 aux lancers francs, 25 rebonds, 21 passes (Cooper à 9), 12 balles perdues, 10 interceptions, 29 fautes, 1 contre. Marqueurs: Cooper (6); Craft (3); Lacombe (11); Gladyr (-); Kikanovic (24); Joseph (4); Robinson (14); Evans (23). 

BCL : Pinar Karsiyaka (Turquie) / Monaco : 84-77- QT : 18-26 | 16-11 | 25-17 | 25-23

La série d'invincibilité de la Roca Team sur la scène européenne s’est arrêtée en Turquie lors de l’ultime match de groupe de BCL. Dans une Karsiyaka Arena bouillante, à Izmir, l'ASM a longtemps fait jeu égal avant de se laisser submerger par les vagues de l’équipe turque, portée par son public et qui a fait la différence sur la fin (8477). Du côté des Roca Boys, Gerald Robinson s’est distingué (25 points au total, 10/14 aux tirs et 6 passes décisives). 

AS Monaco Basket : 30 tirs sur 56 (7 sur 20 à 3 points), 10 sur 14 aux lancers francs, 21 rebonds (Evans à 6), 21 passes (Robinson à 6), 17 balles perdues. Marqueurs : Cooper (-), Craft (11), Lacombe (3), Gladyr (3), Kikanovic (12), Joseph (4), Loubaki (-), Robinson (25), Evans (19). 

Pro A : Monaco / Gravelines – Dunkerque: 94-101 – QT : 17-17 | 24-25 | 25-36 | 35-16

Malgré les absences de certains cadres tels qu’Amara Sy, Ali Traoré ou encore D.J. Cooper (touché au genou à Karsiyaka), la Roca Team a longtemps cru tenir sa victoire face au BCM Gravelines. Alors qu’il était mené encore 80-66 à 9 minutes et quelques secondes du terme, le BCM s’est repris de bien belle manière. L’ailier américain, Chris Johnson (28 points) et son compère Mipoka (5 sur 6 à 3 points) ont à eux seuls renversé la tendance. Avec 20 d'évaluation chacun, Elmedin Kikanovic (19 points, 6 rebonds, 9 fautes provoquées) et Chris Evans (23 points, 3 rebonds et 2 contres) ont été les Monégasques les plus en vue. 

A.S. Monaco Basket : 34 tirs sur 64 (7 sur 19 à 3 points), 19 sur 23 aux lancers francs, 28 rebonds (Kikanovic à 6), 8 interceptions, 15 balles perdues, 21 passes décisives (Lacombe et Craft à 5). Marqueurs : Craft (8), Kikanovic (19), Loubaki (9), Robinson (8), Evans (23), puis Lacombe (13), Gladyr (3), Joseph (11), Munanga (-). 

CDF: Monaco / Hyères-Toulon: 81-65 - QT : 20-15 | 18-16 | 23-17 | 20-17

Après trois revers face au Mans, Karsiyaka et Gravelines, la Roca Team s’est bien reprise... Solides face à un HTV combattif, les Monégasques ont assuré sans trembler leur place dans le Top 8 de la Coupe de France. Avec 15 points en 16 minutes et 34 secondes passées sur le parquet, 3 sur 4 à trois points, 3 rebonds et 2 passes, Paul Lacombe a été l’homme du match...
A.S. Monaco Basket : 29 tirs sur 58 (7 sur 20 à 3 points), 16 lancers francs sur 18, 38 rebonds (Joseph et Evans à 6), 11 interceptions, 18 balles perdues, 22 passes (Cooper à 11). Marqueurs : Cooper (6), Craft (3), Lacombe (15), Gladyr (-), KIkanovic (17), Joseph (6), Loubaki (3), Robinson (15), Evans (10), Traoré (6).

LCup: Monaco / Bourg-en-Bresse : 93-66 - QT : 26-12 | 27-16 | 27-15 | 13-23

Pour son entrée en lice en Leaders Cup, les Monégasques étaient opposés à la JL Bourg. Des débuts tonitruants puisque la Roca Team a remporté son 1/4 de finale avec le plus gros écart de l'histoire de la compétition (+27), 93 à 66. Le score était même de + 41 à la 38ème minute (88 à 47)... Gerald Robinson a terminé meilleur jour de la rencontre avec 21 points (4 sur 6 à 3 pts), 3 passes, 1 rebond, 1 interception. A noter que 7 joueurs de la Roca Team ont terminé à 10 pts ou plus (Cooper, Gladyr, Evans, Traoré, Lacombe, Robinson et Kikanovic), un beau travail d’équipe.
A.S. Monaco Basket : 35 tirs sur 63 (8 sur 20 à 3 points), 15 lancers francs sur 17, 30 rebonds (Gladyr à 7), 12 interceptions, 13 passes décisives, 23 passes décisives (Cooper à 7). Marqueurs : Craft (-), Gladyr (10), Kikanovic (10), Joseph (2), Robinson (21), puis Lacombe (16), Cooper (7), Loubaki (-), Evans (10), Traoré (14).

LCup: Monaco / Villeurbanne : 79-66 - QT : 20-11 | 17-18 | 19-16 | 23-21
Impressionnante de solidité et de solidarité, la Roca Team n'a pas laissé passer sa chance face à l'ASVEL (79-66) pour s'offrir une finale méritée à Disney. MVP, Chris « Air » Evans termine premier à l'évaluation (18), avec 15 points (3 sur 4 à 3 pts), 5 rebonds, 1 interception et 1 passe, juste devant Gerald Robinson (14 points, 2 sur 3 à 3 pts, 2 rebonds, 1 interception et 4 passes) et D.J. Cooper (12 points et 8 passes décisives).

A.S. Monaco Basket : 27 tirs sur 58 (7 sur 14 à 3 points), 18 lancers francs sur 25, 35 rebonds (Traoré à 7), 12 interceptions (Lacombe à 4), 15 balles perdues, 20 passes (Cooper à 8). Marqueurs : Cooper (12), Gladyr (3), Kikanovic (13), Joseph (4), Robinson (14), puis Lacombe (10), Evans (15), Traoré (6), Craft (2), Loubaki (-).

LCup: Monaco / Le Mans : 83-78 - QT: 27-16 | 19-22 | 17-17 | 20-23

En finale de la Leaders Cup, à la Disney Event Arena, les Roca Boys ont battu les Manceaux, 83 à 78. Dans cette compétition, réservée à l’élite du basket français, les Monégasques se sont imposés pour la 3ème fois d’affilée. Avec ses 7,3 passes en moyenne sur le tournoi, D.J. Cooper a été élu MVP de la compétition. Un trophée qui aurait pu revenir également à Gerald Robinson pour ses 17,6 points de moyenne sur ces 3 jours ou Paul Lacombe avec son 15 d’évaluation de moyenne.
A.S. Monaco Basket : 33 tirs sur 69 (6 sur 20 à trois points), 11 lancers francs sur 13, 35 rebonds (Craft à 7), 15 passes décisives (Cooper à 7), 12 balles perdues, 21 fautes. Marqueurs: Cooper (12), Craft (4), Lacombe (13), Gladyr (3), Kikanovic (17), Joseph (3), Robinson (18), Evans (10), Traoré (3). 2

Jeep Elite : Le Portel / Monaco : 72-73 - QT : 18-11 | 18-22 | 15-26 | 22-13

Pour la reprise après la trève international, Gerald Robinson (20 pts à 7/14, 4 rebonds, 2 passes) a été l’artilleur en chef de la Roca Team. Il prend une décision très intelligente sur la dernière attaque en ne prenant pas le shoot ouvert à 3 pts et en allant provoquer la faute pour les 2 lancers. Ali Traoré (14 pts à 7/13, 6 rebonds, 2 passes) mérite aussi la palme, très solide sous le cercle. 

A.S. Monaco Basket : 29 sur 75 aux tirs (5 sur 24 à trois points), 10 sur 15 aux lancers francs, 41 rebonds (Evans et Traoré à 6, Craft et Cooper à 5), 20 passes (Cooper à 9), 10 balles perdues, 84 d’évaluation. Marqueurs : Cooper (6), Craft (6), Lacombe (7), Rudez (7), Gladyr (5), Joseph (2), Loubaki(-), Robinson (20), Evans (6), Traore (14). 

BCL : Zielona Gora (Pologne) / Monaco : 82-84- QT : 25-17 | 26-19 | 16-22 | 17-24

Après avoir accumulé 23 points d’avance au cours d'une première période de haute facture (47 à 24 à la 18ème minute) les Monégasques se sont effondrés et se retrouvent avec seulement 2 petits points d'avance avant le match retour (84 à 82). Si la Roca Team peut nourrir quelques regrets, l'essentiel est conservé. Au cours de cette rencontre, Gerald Robinson (17 points, 3 rebonds, 3 passes) a aussi eu le grand mérite de rentrer le dernier shoot au buzzer.
AS Monaco Basket : 33 tirs sur 58 (7 sur 14 à 3 pts), 11 lancers francs sur 14, 30 rebonds (Joseph et Cooper à 5), 20 passes (Craft à 5), 13 balles perdues, 7 interceptions. Marqueurs : Craft (6), Gladyr (6), Kikanovic (11), Joseph (7), Robinson (17), puis Cooper (13), Lacombe (8), Rudez (4), Traoré (8), Evans (4).

Notre sélection immobilière