Bilan des matchs de février de la Roca Team

logo rocateamPro A : Le Mans / Monaco : 94-85 – QT: 14-20 | 20-31 | 28-15 | 32-19

Sans Amara Sy et Ali Traoré, l'affaire ne s'annonçait pas simple au Mans et bien peu auraient osé parier sur un tel scénario. Alors que l'ASM pointait largement devant à la pause (34-51) , elle s’est finalement inclinée après avoir commis nombre d’erreurs de débutants. Malgré tout, Kikanovic a longtemps été héroïque (24 points, 3 rebonds) et Chris Evans signe une évaluation assez énorme à 29 totalisant 23 points, 5 rebonds, 3 passes et 4 interceptions. 

A.S. Monaco Basket : 35 sur 64 aux tirs (5 sur 17 à 3 points), 10 sur 13 aux lancers francs, 25 rebonds, 21 passes (Cooper à 9), 12 balles perdues, 10 interceptions, 29 fautes, 1 contre. Marqueurs: Cooper (6); Craft (3); Lacombe (11); Gladyr (-); Kikanovic (24); Joseph (4); Robinson (14); Evans (23). 

BCL : Pinar Karsiyaka (Turquie) / Monaco : 84-77- QT : 18-26 | 16-11 | 25-17 | 25-23

La série d'invincibilité de la Roca Team sur la scène européenne s’est arrêtée en Turquie lors de l’ultime match de groupe de BCL. Dans une Karsiyaka Arena bouillante, à Izmir, l'ASM a longtemps fait jeu égal avant de se laisser submerger par les vagues de l’équipe turque, portée par son public et qui a fait la différence sur la fin (8477). Du côté des Roca Boys, Gerald Robinson s’est distingué (25 points au total, 10/14 aux tirs et 6 passes décisives). 

AS Monaco Basket : 30 tirs sur 56 (7 sur 20 à 3 points), 10 sur 14 aux lancers francs, 21 rebonds (Evans à 6), 21 passes (Robinson à 6), 17 balles perdues. Marqueurs : Cooper (-), Craft (11), Lacombe (3), Gladyr (3), Kikanovic (12), Joseph (4), Loubaki (-), Robinson (25), Evans (19). 

Pro A : Monaco / Gravelines – Dunkerque: 94-101 – QT : 17-17 | 24-25 | 25-36 | 35-16

Malgré les absences de certains cadres tels qu’Amara Sy, Ali Traoré ou encore D.J. Cooper (touché au genou à Karsiyaka), la Roca Team a longtemps cru tenir sa victoire face au BCM Gravelines. Alors qu’il était mené encore 80-66 à 9 minutes et quelques secondes du terme, le BCM s’est repris de bien belle manière. L’ailier américain, Chris Johnson (28 points) et son compère Mipoka (5 sur 6 à 3 points) ont à eux seuls renversé la tendance. Avec 20 d'évaluation chacun, Elmedin Kikanovic (19 points, 6 rebonds, 9 fautes provoquées) et Chris Evans (23 points, 3 rebonds et 2 contres) ont été les Monégasques les plus en vue. 

A.S. Monaco Basket : 34 tirs sur 64 (7 sur 19 à 3 points), 19 sur 23 aux lancers francs, 28 rebonds (Kikanovic à 6), 8 interceptions, 15 balles perdues, 21 passes décisives (Lacombe et Craft à 5). Marqueurs : Craft (8), Kikanovic (19), Loubaki (9), Robinson (8), Evans (23), puis Lacombe (13), Gladyr (3), Joseph (11), Munanga (-). 

CDF: Monaco / Hyères-Toulon: 81-65 - QT : 20-15 | 18-16 | 23-17 | 20-17

Après trois revers face au Mans, Karsiyaka et Gravelines, la Roca Team s’est bien reprise... Solides face à un HTV combattif, les Monégasques ont assuré sans trembler leur place dans le Top 8 de la Coupe de France. Avec 15 points en 16 minutes et 34 secondes passées sur le parquet, 3 sur 4 à trois points, 3 rebonds et 2 passes, Paul Lacombe a été l’homme du match...
A.S. Monaco Basket : 29 tirs sur 58 (7 sur 20 à 3 points), 16 lancers francs sur 18, 38 rebonds (Joseph et Evans à 6), 11 interceptions, 18 balles perdues, 22 passes (Cooper à 11). Marqueurs : Cooper (6), Craft (3), Lacombe (15), Gladyr (-), KIkanovic (17), Joseph (6), Loubaki (3), Robinson (15), Evans (10), Traoré (6).

LCup: Monaco / Bourg-en-Bresse : 93-66 - QT : 26-12 | 27-16 | 27-15 | 13-23

Pour son entrée en lice en Leaders Cup, les Monégasques étaient opposés à la JL Bourg. Des débuts tonitruants puisque la Roca Team a remporté son 1/4 de finale avec le plus gros écart de l'histoire de la compétition (+27), 93 à 66. Le score était même de + 41 à la 38ème minute (88 à 47)... Gerald Robinson a terminé meilleur jour de la rencontre avec 21 points (4 sur 6 à 3 pts), 3 passes, 1 rebond, 1 interception. A noter que 7 joueurs de la Roca Team ont terminé à 10 pts ou plus (Cooper, Gladyr, Evans, Traoré, Lacombe, Robinson et Kikanovic), un beau travail d’équipe.
A.S. Monaco Basket : 35 tirs sur 63 (8 sur 20 à 3 points), 15 lancers francs sur 17, 30 rebonds (Gladyr à 7), 12 interceptions, 13 passes décisives, 23 passes décisives (Cooper à 7). Marqueurs : Craft (-), Gladyr (10), Kikanovic (10), Joseph (2), Robinson (21), puis Lacombe (16), Cooper (7), Loubaki (-), Evans (10), Traoré (14).

LCup: Monaco / Villeurbanne : 79-66 - QT : 20-11 | 17-18 | 19-16 | 23-21
Impressionnante de solidité et de solidarité, la Roca Team n'a pas laissé passer sa chance face à l'ASVEL (79-66) pour s'offrir une finale méritée à Disney. MVP, Chris « Air » Evans termine premier à l'évaluation (18), avec 15 points (3 sur 4 à 3 pts), 5 rebonds, 1 interception et 1 passe, juste devant Gerald Robinson (14 points, 2 sur 3 à 3 pts, 2 rebonds, 1 interception et 4 passes) et D.J. Cooper (12 points et 8 passes décisives).

A.S. Monaco Basket : 27 tirs sur 58 (7 sur 14 à 3 points), 18 lancers francs sur 25, 35 rebonds (Traoré à 7), 12 interceptions (Lacombe à 4), 15 balles perdues, 20 passes (Cooper à 8). Marqueurs : Cooper (12), Gladyr (3), Kikanovic (13), Joseph (4), Robinson (14), puis Lacombe (10), Evans (15), Traoré (6), Craft (2), Loubaki (-).

LCup: Monaco / Le Mans : 83-78 - QT: 27-16 | 19-22 | 17-17 | 20-23

En finale de la Leaders Cup, à la Disney Event Arena, les Roca Boys ont battu les Manceaux, 83 à 78. Dans cette compétition, réservée à l’élite du basket français, les Monégasques se sont imposés pour la 3ème fois d’affilée. Avec ses 7,3 passes en moyenne sur le tournoi, D.J. Cooper a été élu MVP de la compétition. Un trophée qui aurait pu revenir également à Gerald Robinson pour ses 17,6 points de moyenne sur ces 3 jours ou Paul Lacombe avec son 15 d’évaluation de moyenne.
A.S. Monaco Basket : 33 tirs sur 69 (6 sur 20 à trois points), 11 lancers francs sur 13, 35 rebonds (Craft à 7), 15 passes décisives (Cooper à 7), 12 balles perdues, 21 fautes. Marqueurs: Cooper (12), Craft (4), Lacombe (13), Gladyr (3), Kikanovic (17), Joseph (3), Robinson (18), Evans (10), Traoré (3). 2

Jeep Elite : Le Portel / Monaco : 72-73 - QT : 18-11 | 18-22 | 15-26 | 22-13

Pour la reprise après la trève international, Gerald Robinson (20 pts à 7/14, 4 rebonds, 2 passes) a été l’artilleur en chef de la Roca Team. Il prend une décision très intelligente sur la dernière attaque en ne prenant pas le shoot ouvert à 3 pts et en allant provoquer la faute pour les 2 lancers. Ali Traoré (14 pts à 7/13, 6 rebonds, 2 passes) mérite aussi la palme, très solide sous le cercle. 

A.S. Monaco Basket : 29 sur 75 aux tirs (5 sur 24 à trois points), 10 sur 15 aux lancers francs, 41 rebonds (Evans et Traoré à 6, Craft et Cooper à 5), 20 passes (Cooper à 9), 10 balles perdues, 84 d’évaluation. Marqueurs : Cooper (6), Craft (6), Lacombe (7), Rudez (7), Gladyr (5), Joseph (2), Loubaki(-), Robinson (20), Evans (6), Traore (14). 

BCL : Zielona Gora (Pologne) / Monaco : 82-84- QT : 25-17 | 26-19 | 16-22 | 17-24

Après avoir accumulé 23 points d’avance au cours d'une première période de haute facture (47 à 24 à la 18ème minute) les Monégasques se sont effondrés et se retrouvent avec seulement 2 petits points d'avance avant le match retour (84 à 82). Si la Roca Team peut nourrir quelques regrets, l'essentiel est conservé. Au cours de cette rencontre, Gerald Robinson (17 points, 3 rebonds, 3 passes) a aussi eu le grand mérite de rentrer le dernier shoot au buzzer.
AS Monaco Basket : 33 tirs sur 58 (7 sur 14 à 3 pts), 11 lancers francs sur 14, 30 rebonds (Joseph et Cooper à 5), 20 passes (Craft à 5), 13 balles perdues, 7 interceptions. Marqueurs : Craft (6), Gladyr (6), Kikanovic (11), Joseph (7), Robinson (17), puis Cooper (13), Lacombe (8), Rudez (4), Traoré (8), Evans (4).

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.