Le Département des Relations Extérieures compense ses émissions de gaz à effet de serre

monaco31-300x179Le Gouvernement Princier et la Fondation Prince Albert II de Monaco viennent de signer un contrat de partenariat pour neutraliser l’impact écologique des déplacements à l’international du Département des Relations Extérieures. Le Département des Relations Extérieures a décidé de compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par les déplacements de ses

 collaborateurs et le fonctionnement de la Direction de la Coopération Internationale en utilisant le programme de compensation volontaire “Monaco Carbon Offsetting” de la Fondation Prince Albert Il de Monaco. Pour ce faire, un contrat de compensation carbone vient d’être signé pour une durée de quatre années couvrant la période 2009-20 12. Si des opérations de compensation volontaire des déplacements aériens ou de certains événements avaient déjà été entreprises entre l’Administration et la Fondation Prince Albert II, unique prestataire de compensation en Principauté, il s’agit du premier contrat venant encadrer ce type d’initiative. Ainsi, la Fondation Prince Albert II estimera les émissions de gaz à effet de serre générées par les déplacements des fonctionnaires des Relations Extérieures (transferts aériens et sur le terrain) et proposera de les compenser en achetant des crédits carbone obtenus grâce a des projets de réduction des émissions. Les projets sélectionnés répondront à des critères de qualité, fixés conjointement par la Fondation et la Direction de la Coopération Internationale, comme la certification MDP (Mécanisme pour un Développement Propre - dispositif de vérification des réductions d’émissions du Protocole de Kyoto et des Nations Unies). Ils seront localisés dans les pays en développement.

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.