Traitement des leucémies infantiles au Maroc

stjude-300x154Le Gouvernement de Monaco et le St. Jude Children's Research Hospital unissent leurs efforts pour le traitement des leucémies infantiles au Maroc.

Le Gouvernement Princier vient de signer un accord de partenariat avec le St. Jude Children’s Research Hospital visant à améliorer le taux de guérison des enfants et jeunes adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë au Maroc. En devenant partenaire du St. Jude Children's Research Hospital de Memphis, au Tennessee, la coopération monégasque s’engage à lui verser 490.000 € sur cinq ans. Cette somme servira à financer de nouvelles recherches pour le traitement de la Leucémie Myéloïde Aiguë (LMA) affectant les enfants et jeunes adultes au sein des deux centres d'oncologie  pédiatrique du Maroc : l’Hôpital d'Enfants de Rabat et l'Hôpital 20 Août 1953 de Casablanca. Le St-Jude travaille déjà depuis 10 ans avec ces deux centres à travers son Programme International de Sensibilisation, une initiative visant à partager les connaissances, la technologie et les compétences organisationnelles à travers le monde afin d’augmenter les chances de guérison des enfants atteints de cancer. «Le Gouvernement de Monaco est un ardent supporter de St. Jude depuis que la Principauté a accueilli le tout premier gala de charité international de l’Hôpital en 1998. », a déclaré Maguy Maccario-Doyle, Consul Général de Monaco à New York. "Au fil des ans et à travers de nombreux projets, la relation s'est développée, ce qui conduit aujourd’hui à ce nouveau partenariat. » La leucémie myéloïde aiguë est un cancer des globules blancs, dans lequel les cellules cancéreuses s'accumulent dans la moelle osseuse, remplaçant les cellules sanguines normales. Le cancer peut s’étendre au foie, à la rate, à la peau ou au système nerveux avec des conséquences fatales. A St. Jude, près de 70% des enfants et jeunes adultes atteints de LMA obtiennent des rémissions à long terme grâce à des traitements chimiothérapiques ou de transplantation de cellules souches. Cependant, au Maroc, le taux de guérison est nettement inférieur, oscillant entre 35 et 40%, en raison de complications thérapeutiques, principalement des infections. «Ce projet devrait permettre d’établir un modèle qui pourra être dupliqué pour traiter et guérir les autres types de cancer au Maroc" a déclaré Raul Ribeiro, M.D., Directeur du Programme International de Sensibilisation et membre du département d'oncologie du St. Jude. «Ce soutien financier va permettre de pérenniser le partage des connaissances et de la technologie avec d'autres pays pour améliorer le diagnostic et les traitements, et ainsi augmenter les chances de survie des enfants au Maroc et dans le monde." La contribution monégasque permettra de couvrir les frais liés à la chimiothérapie et à l’achat d’antibiotiques, mais également de soutenir les infrastructures de soins au sein des hôpitaux de Rabat et de Casablanca. Les associations Avenir (Association des Parents et Amis des Enfants) et Agir (Association Marocaine de Soutien Aux Malades du Sang), respectivement affiliées aux hôpitaux de Rabat et Casablanca, sont elles aussi partenaires du projet. La famille royale marocaine apporte également son soutien à travers l’association de lutte contre le cancer de S.A.R. la Princesse Lalla Meryem.

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.