Campagne de pré-élimination du paludisme dans 8 pays d’Afrique Australe

cooperation-monaco-2-300x1685 millions de moustiquaires distribuées à Madagascar Le lancement du programme sous régional de l’Organisation Mondiale de la Santé, financé à hauteur de 1,5 million d’euros par le Gouvernement Princier,

vient de prendre son envol à Madagascar. 5 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticides viennent d’être distribuées dans 72 districts du pays. Du 8 au 27 novembre 2010, en partenariat avec le Ministère de la Santé malgache, l’Organisation Mondiale de la Santé a lancé sa campagne d’éradication du paludisme à Madagascar. 7 autres pays sont également concernés par ce programme qui va s’étendre jusqu’en 2015 : le Botswana, les Comores, la Namibie, l’Afrique du Sud, le Swaziland, Zanzibar et le  Zimbabwe. En quelques jours la campagne a rencontré un très vif succès : 5 millions de moustiquaires ont été distribuées dans 72 districts du pays, couvrant près de 80% de la population.Les populations ont pu récupérer gratuitement leurs moustiquaires auprès de 3.800 sites de distribution. Cette campagne a nécessité un important investissement humain et logistique. 40.000 agents communautaires, payés par le programme, ont été recrutés. En plus du dénombrement des populations cibles, de leur rôle de mobilisateurs, magasiniers et distributeurs, les agents sont chargés d’assurer le suivi auprès des ménages pour vérifier que les moustiquaires sont correctement attachées. Une équipe de Monaco Info était présente pour le lancement et des reportages sont diffusés sur la chaîne monégasque depuis le 15 décembre. Ce programme, financé dans un premier temps à hauteur de 1,5 million d’euros par la Coopération monégasque, développe également d’autres domaines d’intervention comme le soutien à la recherche médicale ou la promotion du partenariat inter-pays et régional et la formation des personnels. Il fait suite aux partenariats entre l’OMS et la Coopération monégasque qui ont déjà permis la quasiélimination de la maladie sur l’île de Sainte Marie et la construction d’un centre national de lutte contre le paludisme dans le pays. Rappelons que le paludisme constitue l’un des grands fléaux qui ravage l’Afrique. Toutes les 45 secondes un enfant meurt du paludisme sur ce continent.

Notre sélection immobilière

Idées sorties

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.