Développement du Mali

maliLa Principauté de Monaco participe à la "Conférence des Donateurs pour le Développement du Mali".

Le 15 mai 2013, à l'occasion de la tenue de la « Conférence des Donateurs pour le Développement du Mali », José Badia, Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures représentant S.A.S. le Prince Souverain, accompagné de Lionel Schutz, Secrétaire Général du Département, se sont rendus à Bruxelles.

Cette conférence de haut niveau visait à dégager des priorités d'action pour les Maliens et la Communauté internationale, à fédérer et à coordonner l'appui de la Communauté internationale au développement du Mali sur la période 2013-2014.

 

La conférence, organisée sous la présidence de François Hollande, Président de la République française, de José Emmanuel Durao Barroso, Président de la Commission européenne, et de Dioncounda Traoré, Président du Mali, a réuni à Bruxelles des délégations de 108 pays dont 13 Chefs d'Etats et de Gouvernements, un grand nombre de Ministres des Affaires Etrangères et d'éminents représentants d'institutions Régionales et Internationales.

Son objectif était de répondre au constat partagé par les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux qu'il n'y aura pas de développement au Mali sans sécurité et pas de sécurité sans développement économique et social du Pays.

La présentation par les Autorités maliennes des axes de développement prioritaires a permis de mettre en avant les programmes de soutien au développement du Mali et leur mise en oeuvre par les acteurs nationaux et internationaux gouvernementaux et non-gouvernementaux engagés dans le pays.

Lors de son allocution en tribune, José Badia a souligné l'engagement de la Principauté de Monaco au Développement du Mali depuis 2006 au travers de ses actions de coopération bilatérales :

Le Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures a rappelé :

- que depuis 2011, la Principauté a mobilisé près de 2 millions d'euros en manifestation de sa solidarité avec le Mali et qu'au travers de l'Aide d'urgence Monaco entend maintenir en 2013 et 2014 le niveau de ses engagements ;

- que Monaco entend participer au plan d'urgence mis en place auprès des populations de déplacés et réfugiés du Mali au travers d'actions concrètes en partenariat avec la Croix Rouge monégasque et burkinaise, le CICR, et le consulat de Monaco à Bamako qui ont permis l'aide de 15.000 maliens en situation de grande vulnérabilité ;

- que Monaco participe à la construction et à l'appui au fonctionnement du centre de Recherche et de lutte contre la Drépanocytose, à des actions visant à l'amélioration du diagnostic en milieu hospitalier, ainsi qu'à la formation et l'insertion professionnelle de jeunes ruraux, notamment en soutenant le micro entreprenariat féminin ;

José Badia a insisté sur l'attachement de la Principauté aux principes de fonctionnement d'un état de Droit moderne et rappelait que Monaco apportera son soutien aux Résolutions qui seront présentées à l'O.N.U. en ce sens.

Le Conseiller de Gouvernement a également mentionné la nécessité d'une prise en compte Régionale des enjeux et a rappelé à cet égard la présence de la Coopération Internationale monégasque au Niger, au Burkina Faso et en Mauritanie.

En conclusion, sur la base de 12 priorités identifiées par le Plan pour la Relance Durable du Mali (PRED), les bailleurs présents se sont engagés à fournir un montant d'assistance au Mali de 3,25 milliards d'euros pour les deux ans à venir.

Crédit photo : Département des Relations Extérieures

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.