Mines antipersonnel

Déminage 4 avril : Journée internationale de lutte contre les mines antipersonnel - 90 hectares de terrains déminés grâce au soutien du Gouvernement Princier

Dans le cadre des engagements pris par la Principauté de Monaco en matière de lutte contre les mines antipersonnel, armes à sous-munitions et autres restes explosifs de guerre, par la ratification des traités d'Ottawa en 1998 et d'Oslo en 2010, le Gouvernement Princier soutient des actions concrètes de déminage humanitaire, d'assistance aux victimes et d'éducation aux risques.

La coopération en matière de lutte contre les mines a été intiée en Croatie en 2003, puis s'est étendue à la Jordanie (2008-2009) et la Bosnie-Herzégovine (2010-2012). Aujourd'hui, la Croatie continue de bénéficier du soutien du Gouvernement Princier.

Au total, 90 hectares de terrains ont été déminés, principalement en Croatie (50 ha) et en Jordanie (35 ha).

En Croatie, le partenariat avec le CROMAC (Croatian Mine Action Center) a permis d'améliorer la sécurité des 22.000 personnes vivant dans les communes voisines des zones déminées, ainsi que les 166.000 visiteurs annuels des parcs naturels et nationaux concernés.

En matière d'assistance aux victimes, la Coopération monégasque a financé la restauration et l'équipement du centre d'accueil MARE qui peut accueillir, chaque année, 600 à 700 enfants et jeunes adultes victimes de mines et autres traumatismes (soutien et réadaptation psychologique, activités sportives et manuelles...).

En Bosnie-Herzégovine, le soutien aux activités de Handicap International a permis, outre le déminage humanitaire, de développer des activités telles que l'éducation aux risques liés aux mines (35.000 personnes sensibilisées) et le développement touristique.

En matière de sensibilisation, on peut également noter le soutien aux activités de « Mine Risk Education » mises en place par l'ONG GENESIS Project à destination de tous les enfants du pays à travers des workshops, spectacles de marionnettes et shows télévisés.

Enfin, en partenariat avec l'I.T.F (International Trust Fund Enhancing Human Security) une dizaine d'enfants de Gaza ont été pris en charge en Slovénie et appareillés (prothèses et/ou orthèses) et deux physiothérapeutes de Gaza ont été formés et pourront former à leur tour des équipes sur place.

crédit photo - DCI

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.