Monaco lance un appel à propositions pour le futur centre de traitement des déchets

MP Gramaglia Appel Usine traitement des déchets Michael Alesi Direction de la communicationCe jour, Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, a annoncé le lancement de l’appel à propositions pour la création d’un centre de traitement et de valorisation des déchets non recyclables. « L’objectif est de se doter, dès 2026, d’un équipement exemplaire en termes d’impact environnemental, vitrine de solutions technologiques innovantes, tout en étant adapté à certaines contraintes (site, milieu urbain, etc.) » a souligné Marie-Pierre Gramaglia.

 

À cette fin, un appel à propositions technologiques sera publié avant la fin du mois de mars, au niveau international, et devra faire émerger les meilleures technologies disponibles, ou à l’état d’innovations, permettant de traiter les déchets de la Principauté. À l’issue de cette première phase, qui se terminera en juillet, 3 à 5 constructeurs de technologies devraient être retenus.

Ils devront répondre aux critères suivants :

  • Minimiser les impacts environnementaux du Projet (niveau et nature des rejets niveau des nuisances olfactives et sonores, niveau des impacts sur les riverains…) ;
  • Maîtriser totalement les risques industriels et optimiser la sécurité des installations, pour le personnel, les visiteurs et pour les riverains ;  Donner priorité à une baisse des émissions directes des gaz à effet de serre de l'unité de traitement dans les objectifs du protocole de Kyoto.

La phase 2, qui concerne la mise en concurrence des candidats à la Concession, durera environ 1 an. Cette étape imposera aux constructeurs des technologies retenues, la création d’une équipe complète comprenant un exploitant, des entreprises de travaux ainsi que des partenaires financiers. À l’issue des négociations avec l’État monégasque, le choix du titulaire sera annoncé (au plus tard à la fin du premier semestre 2020).

Pour accompagner cette réflexion, la Direction de l'Aménagement Urbain (DAU), en coordination avec la Direction de l'Environnement, a constitué une équipe pluridisciplinaire. « L’aspect urbanistique a toute son importance dans ce projet car s’agissant de l’entrée de Monaco par la basse corniche, un geste architectural particulièrement significatif sera demandé pour habiller ce nouveau centre de traitement » a précisé Marie-Pierre Gramaglia dans sa présentation.

Présentation : Usine traitement des déchets

îlot Charles III DR

îlot Charles III DR îlot Charles III 2 DR

Notre sélection immobilière

Idées sorties

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.