Monaco accueille la 3ème réunion des signataires de l’accord sur la conservation des requins migrateurs

Ouverture MoS3 Requins La 3ème Réunion des Signataires du Mémorandum d’Entente sur la conservation des requins migrateurs, organisée par le Département des Relations Extérieures et de la Coopération, a été ouverte, lundi 10 décembre, au Musée océanographique de Monaco par Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général de ce Département. Robert Calcagno, Directeur général de l'Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco, a été élu Président de la réunion.  

Dans son allocution de bienvenue, Mme Rosabrunetto a souligné que "L'engagement de Monaco dans le domaine de la gestion durable des océans, des mers et de leurs ressources en fait un allié naturel des organisations internationales ayant pour vocation la protection  de la biodiversité. […] C’est en ce sens qu’en 2011, il est apparu pertinent pour le Gouvernement de signer le « Mémorandum d’Entente requins ".

Jusqu'à vendredi, les représentants des 48 Signataires, dont l'Union européenne, prendront part à des travaux dont l'objectif est d'évaluer le plan de conservation adopté lors de la précédente session, en 2016. Les 150 experts présents devront également s’interroger sur la nécessité de désigner de nouvelles espèces de requins migrateurs  devant bénéficier des mesures de préservations renforcées.

Sous l'égide de la Convention de Conservation des Espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS), le Mémorandum d'Entente (MdE) sur la conservation des requins migrateurs est le premier instrument dédié à la protection des requins. Il vise à atteindre et à maintenir un état de conservation favorable de ces espèces, à travers des politiques s’appuyant sur les meilleures informations scientifiques disponibles et tenant compte de leur valeur socio-économique.

De par ses actions de sensibilisation, notamment celles  entreprises par le  Musée océanographique, la Principauté participe activement à la préservation de ces espèces menacées.  
 
A noter qu’il est estimé  que 60 à 270 millions de requins sont tués chaque année.

Photo : Mme Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.