Résidence d’artiste en milieu scolaire en partenariat avec la Direction de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports et avec le soutien du Gouvernement Princier

Résidence artiste milieu scolaireEn début d’année, le Nouveau Musée National de Monaco a initié une résidence d’artiste dans les deux collèges de la Principauté, Charles III et François d’Assise Nicolas Barré. Les élèves sont invités à réfléchir sur ce que collectionner signifie et comment cette démarche peut s’articuler dans une pratique artistique. Premier artiste invité, Oriol Vilanova intervient entre janvier et juin 2019 dans deux classes de 4ème, lors de 5 séances d’atelier.

Oriol Vilanova est connu pour son œuvre construite à partir de collections d’envergure, de mobiliers et objets hétéroclites, mais surtout de cartes postales. Sa pratique artistique est fondée sur les processus de répétition et d’exagération, dans le cadre d’installations minimalistes ou de performance. Cette approche conceptuelle paradoxale revêt toujours néanmoins une dimension littéraire et romanesque, s'emparant de thèmes tels que l'immortalité, les relations entre le temps, la mémoire et l'histoire ou l'héroïsme.

A l’occasion d’une première séance d’introduction en janvier, les élèves ont été invités à photographier leurs collections (pièces de monnaie, timbres, cartes à jouer livres, jouets ou objets souvenirs), en ayant une attention particulière sur la qualité des prises de vue et la mise en scène de la collection.

Lors de la deuxième séance – qui a eu lieu les 12 et 13 mars - les élèves ont pu présenter leurs collections photographiées tout en appréhendant le sens et l’importance d’un inventaire de collection.

En complément de cette démarche, Oriol Vilanova a proposé aux élèves de s’inspirer de vidéos en ligne dédiées au déballage d’objets (unpacking), ou à l’ASMR (Autonomous sensory meridian response) ou encore aux tendances asiatiques du minimalisme consistant à se débarrasser de tout objet superflu pour ne conserver que l’essentiel. Cette approche artistique a pour objectif de sensibiliser les élèves aux différents modes de représentation des objets en ligne mais aussi à leur digitalisation et de fait, à leur dématérialisation.

Lors des prochaines séances, les élèves seront invités à composer une nouvelle collection personnelle, imaginaire cette fois, à partir d’objets issus de leurs représentations digitales.

La restitution de ce projet est prévue pour le début du mois de juin.

Notre sélection immobilière

Idées sorties

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.