OCEANOMANIA: Souvenirs des Mers Mystérieuses

monaco2-300x156Monaco - Musée Océnographique et Villa Paloma 12 avril au 30 septembre 2011 De l’expédition à l’aquarium Un projet de Mark Dion

OCEANOMANIA. Souvenirs des Mers Mystérieuses est le titre du nouveau projet de Mark Dion à Monaco.

 Continuant ses investigations en tant que naturaliste, archéologue et voyageur, l’artiste américain explore les collecbons du Musée océanographique de Monaco pour créer un cabinet de curiosités monumental, et plonge dans les collections du Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) pour présenter une intervention majeure ainsi qu’une sélection d’artistes à la Villa Paloma(l’un des deux espaces cf exposition du NMNM).

Deux événements maritimes marquants et opposés forment le cadre conceptuel de ce projet. Il s’agit du Census of Marine Life (Recensement de la vie marine), récemment terminé (2010), et de l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon. Le premier a rassemblé 2 700 scientifiques de 80 nations durant 10 ans pour observer et expliquer la diversité, la répartition et l’abondance de la vie dans les océans. Il en résulte l’identification de 6 000 nouvelles espèces, dont seulement 1 500 ont été décrites jusqu’à présent. Le Census of Marine Life a également mis en évidence le fait que les océans sont plus riches, plus connectés et plus touchés qu’on ne l’imaginait.

Le deuxième, l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon a provoqué l’écoulement de 4,9 millions de barils de pétrole brut dans la mer du Golfe du Mexique, produisant une zone de destruction de 210 km2 et causant des dommages incommensurables à la vie marine. Les conséquences devraient encore être ressenties dans les décennies à venir. Dans son projet, Dion examine notre perception de l’océan. Il interpelle notre sens de l’émerveillement face à sa grande diversité et notre mélancolie par rapport à sa destruction. Il s’interroge sur l’évolution de notre fascination pour la mer dans le temps et dans l’espace, le design, la littérature et l’art, et révèle ainsi comment l’étrange et le merveilleux ont continuellement inspiré la recherche et la création artistiques.

L’intervention de Mark Dion à la Villa Paloma rassemble les oeuvres de 20 artistes. Elles offrent différentes manières d’appréhender la mer et l’océan. Ces oeuvres examinent l’océan comme un territoire d’exploration et de découverte mais aussi comme un lieu où l’empreinte invisible et non règlementée de l’intervention humaine est présente et où l’extraordinaire vie aquatique et les ressources minérales sont souvent négligemment exploitées. Cette exposition inclut la série monumentale Vingt mille lieues sous les mers de Bernard Buffet (1 928.1999) et des oeuvres de Matthew Barney, Ashley Bickerton, David Brooks, David Casini, Michel Camia, Peter Coffin, Marcel Dzama, Katharina Fritsch, Klara 1-lobza, Isola et Norzi, Pam Longobardi, Jean Painlevé, James Prosek, Man Ray, Alexis Rockman, Allan Sekula, Xaviera Simmons, Laurent Tixador et Abraham Poincheval et Rosemarie Trockel.

De plus, l’intervention in situ de Dion à la Villa Paloma comprend un ensemble éclectique d’oeuvres d’art, liées à la mer, provenant des collections du NMNM. Cet ensemble présente des pièces de Lucio Fontana, J.M.W. Turner et Alphonse Visconti. Dans le cadre de cette investigation muséale, deux tableaux exceptionnels et rarement montrés de Claude Monet décrivant la baie de Monaco seront exposés pour la première fois depuis des décennies. Au Musée océanographique de Monaco, une sélection très pointue d’oeuvres de Mark Dion décrit son intérêt pour les océans depuis plus de 20 ans. A cette occasion, OCEANOMANIA permet également à Dion d’explorer les collections si particulières du Musée, dans lesquelles l’artiste puise pour créer un cabinet de curiosités spectaculaire. L’un des plus grands jamais conçus, ce cabinet de curiosités du monde marin rassemble une grande variété d’objets de tailles et de formes différentes comme des petits fossiles, divers reliquats marins grandeur nature, des poissons naturalisés, un ours polaire, des objets d’art d’inspiration marine et de la documentation scientifique. Cette pièce s’inspire des premiers Wunderkammen développés en Europe durant la Renaissance. Les Wunderkammen, ou chambres des merveilles, comprenaient la classification des espèces (taxonomie), des objets à caractère maritime et leur présentation méthodique. Ces collections systématiques de spécimens conduiront plus tard à la création d’aquariums et à la reconstitution de microcosmes idéalisés dédiés à l’étude et qui, à leur tour, produiront un émerveillement sans limites. OCEANOMANIA est un parcours entre le NMNM et le Musée océanographique de Monaco lié par le thème de la quête de la connaissance scientifique. présentée comme un des idéaux du siècle des Lumières, quand le merveilleux et l’étrange se mêlaient à la poursuite de l’apprentissage. Cette exposition rend également hommage aux expéditions scientifiques du Prince Albert l de Monaco (1848.1922), pionnier de l’océanographie moderne et fondateur du Musée océanographique. OCEANOMANIA est basée sur un concept de Mark Dion. Co-curatée par Sarina Basta et Cristiano Raimondi (NMNM) avec le conseil scientifique de Patrick Piguet (Musée océanographique de Monaco) et Nathalie Rosticher Giordano (NMNM).

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.