Conférences

monaco3-300x179FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO

En 1924, le Prince Pierre fonda à Monaco la Société de Conférences qui reçut parmi ses premiers orateurs Paul Valéry, Darius Milhaud, Joseph Kessel et Sacha Guitry.

Aujourd’hui présidée par Son Altesse Royale la Princesse Caroline de Hanovre, la Fondation Prince Pierre, créée en 1966 par le Prince Rainer III en hommage à Son pére, organise chaque année une saison de conférences.

Ces rendez-vous permettent au public d’assister aux interventions de spécialistes de renom dans des domaines aussi variés que l’actualité, les arts, la littérature, l’histoire et les sciences. Outre ces conférences, la Fondation Prince Pierre, dont la vocation est de favoriser la création contemporaine, décerne des Prix littéraires, musical et artistique.

Programme des conférences 2013

14 janvier: Françoise Barré-Sinoussi
VIH/SIDA : 30 ans de succès et de défis

21 janvier: Alain Duhamel
Portraits souvenirs. 50 ans de vie politique

28 janvier: Alain Borer
Rimbaud, l'heure de la fuite

4 février: Didier Ottinger
Les fantômes d’Edward Hopper

11 mars: Philippe Labro
Le cinéma : 7ème art?

Théâtre des Variétés - 1, boulevard Albert 1er, Monaco

Francoise BARRÉ-SINOUSSI
VIH/SIDA : 30 ans de succès et de défis

Prix Nobel de physiologie et de médecine 2008 pour sa contribution à la decouverte du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), Frarçoise Barré-Sinoussi mène des travaux sur le sida depuis sa découverte en 1983. Elle intègre l’Institut Pasteur en 1988 et participe à des programmes collectifs sur la recherche du vaccin contre le VIH, avant de devenir responsable de son propre laboratoire en 1998. 30 ans après la découverte du virus, Françoise Barré-Sinoussi fait un état des lieux de la recherche, des solutions étudiées pour combattre la maladie et revient sur l’importance du dépistage alors que « 60 % des malades du sida ne savent pas qu’ils sont contaminés.»

Alain DUHAMEL
Portraits souvenirs. 50 ans de vie politique

Journaliste politique et essayiste, Alain Duhamel a été chroniqueur au Monde, à Libération ainsi qu’à Europe 1, France Culture et RTL. Parallèlement à ses activités dans la presse écrite et à la radio, il a présenté, depuis les années 1970, plusieurs émissions télévisées consacrées à la politique. Il intervient régulièrement sur le petit écran pour animer des débats et interviewer des hommes politiques. En cinquante ans de journalisme, Alain Duhamel a rencontré les principaux acteurs de la scène politique de la Vème République. Dans son dernier ouvrage, il dresse le portrait de cinquante d’entre eux et les dépeint avec « sincérité, sans mesquinerie [...], mais aussi sans complaisance ».

Alain BORER
Rimbaud, l’heure de la fuite

Poète, critique d’art et écrivain, Alain Borer est un spécialiste internationalement reconnu d’Arthur Rimbaud, auquel il se consacre depuis plus de trente ans. Outre ses travaux de recherche et d’écriture, il est professeur d’enseignement artistique à l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Tours et intervient en littérature française à l’University of Southern California de Los Angeles. Alain Borer explore l'unité profonde de l’oeuvre et de la vie de Rimbaud, menée dans la hâte et le mouvement, au fil de ses voyages et de son itinéraire de poète, d’aventurier et de négociant. Cette « heure de la fuite » qu’évoque Borer n’est pas un simple renoncement à la poésie mais représente la quête inachevée de la « vérité dans une âme et un corps ».

Didier OTTINGER
Les fantômes d’Edward Hopper

Directeur adjoint du Centre national d’Art et de Culture Georges Pompidou, Didier Ottinger est également critique d’art et auteur, spécialiste des mouvements surréaliste, futuriste et néo expressionniste. Après avoir dirigé le Musée d’Art contemporain des Sables d’Olonne, il a assuré le commissariat d’expositions de grande envergure comme « Les Péchés Capitaux » en 1996 au Musée national d’Art moderne de Paris et « La Grande Parade. Portrait de l’artiste en clown »  en 2004 au Grand Palais. D’octobre 2012 à janvier 2013, le Grand Palais accueille une exposition rétrospective d’Edward Hopper sous le commissariat de Didier Ottinger. Il retrace le parcours de cet artiste américain, considéré comme l’un des grands représentants du naturalisme et connu pour ses scènes de la vie quotidienne des classes moyennes américaines en plein essor dans la première moitié du XXème siècle 

Philippe LABRO
Le cinéma: 7ème art?

Ecrivain, journaliste et cinéaste, Philippe Labro est également homme de radio et parolier. Après avoir été reporter à Europe 1 et France Soir, il rejoint RTL, Paris Match puis les chaînes de télévision TF1 et Antenne 2. De 1985 à 2000, il dirige les programmes de RTL dont il devient le vice-PDG en 1996. En 2005, il poursuit son parcours télévisuel en créant la chaîne Direct 8. Il est également connu pour avoir signé plusieurs chansons interprétées par Johnny Hallyday, Jane Birkin ou Henri Salvador. Passionné par les films américains depuis son plus jeune âge, réalisateur de plusieurs longs métrages dans lesquels il a fait jouer de grands acteurs tels que Trintignant, Montand, Depardieu et Bouquet, Philippe Labro s’interroge sur le cinéma, son évolution et se demande s’il demeure un art à part entière.

 

Notre sélection immobilière

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.