ONU Journée Internationale Sport Paix

oleL’ONU célèbre la première Journée internationaledu sport au service du développement et de la paix

A l'invitation du Secrétaire Général de l'ONU, le "Roi du biathlon", champion le plus titré de l’histoire des Jeux olympiques d’hiver, Ole Einar BJORNDALEN, le vainqueur du marathon de Boston 2014, Meb KEFLEZIGHI, et la Présidente honoraire des Olympiques Spéciaux, Na KYUNG-WON, ont participé à la table ronde organisée dans le cadre de la

première Journée internationale du sport au service du développement et de la paix.

Ole Einar BJORNDALEN a tenu à rendre hommage au rôle de l’entraîneur, qui est un modèle pour les jeunes à qui il insuffle les valeurs dont ils auront besoin toutes leurs vies, car le sport permet à la jeunesse défavorisée d’échapper à son quotidien de violence, de drogue et de crime.

Meb KEFLEZIGHI, réfugié d’Erythrée, naturalisé américain à l’âge de 12 ans, s’est aussi rappelé que ce fut son premier entraineur qui a ancré en lui le rêve de devenir olympien : rêve qui est devenu réalité en 2000 à Sydney et en 2004 à Athènes où il est médaillé d’argent.

Enfin, Na KYUNG-WON, dont la fille est une athlète des Special Olympics, a avancé que le sport et ses vertus étaient encore plus importants pour les personnes souffrant d’un handicap en leur permettant de prendre confiance en elles et de se surpasser.

Lors d’une cérémonie de haut niveau, le Secrétaire général de l’ONU, S.E. M. BAN Ki-moonet le Président du CIO, le Dr. Thomas BACH, ont signé un mémorandum d’accord, devant les Etats membres, qui renforce encore les liens, déjà étroits, tissés entre ces deux Organisations aux valeurs et idéaux universels communs.

Le Secrétaire général a nommé Jacques ROGGE, Président honoraire du CIO (qu’il a présidé de 2001 à 2013), son Envoyé spécial pour les jeunes réfugiés et le sport.

Le Président de l’Assemblée générale a rappelé le rôle du sport dans l’agenda de l’Organisation des Nations Unies depuis plus de vingt ans. Il s’est montré confiant de la place du sport qui agit dans les trois piliers du développement durable, alors même que l’Assemblée générale est engagée dans la définition du nouveau paradigme du développement pour l’après 2015.

 

Notre sélection immobilière