RAMOGE et AIEA Pour optimiser la surveillance des micro-algues nuisibles

vue 3Dans le cadre de la Monaco Ocean Week, l’Accord RAMOGE et l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) s’associent pour améliorer la surveillance et la gestion des proliférations des micro-algues benthiques nuisibles.

Le fonctionnement global et la structure des écosystèmes marins sont fortement conditionnés par le comportement des premiers échelons de la chaîne alimentaire, et en particulier par les micro-algues qui se développent dans la colonne d’eau et sur les sédiments et substrats durs des environnements côtiers peu profonds.

Cette problématique touche de nombreux pays dans le monde et s’inscrit dans le cadre de l’Objectif 14 (développement durable) des Nations Unies « conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines».

Pendant la « Monaco Ocean Week » l’Accord RAMOGE et l’AIEA organisent une formation du lundi 9 au 12 jeudi avril 2018 au Musée océanographique destinée aux scientifiques ou gestionnaires de l’environnement des régions Afrique, Asie-Pacifique, Amérique latine, Caraïbes et Europe. Cet atelier permettra de renforcer leur connaissance en matière de surveillance des efflorescences des micro-algues nuisibles. Les membres de l’Accord interviendront pour apporter leur expertise sur la surveillance de l’Ostreopsis ovata, une micro-algue présente notamment dans la zone RAMOGE depuis une quinzaine d’années.

Le jeudi 12 avril une conférence ouverte au public, sur inscription, permettra de présenter les perspectives de gestion des micro-algues benthiques nuisibles, à l’échelle régionale et globale.

Notre sélection immobilière