8ème réunion de la Commission d’Insertion des Diplômés

8e réunion CIDVendredi 15 décembre 2017, la Commission d’Insertion des Diplômés s’est réunie pour la 8 ème année consécutive, afin de présenter son bilan d’activité et de décider des actions à mener en 2018.

La Commission, placée sous la présidence du Ministre d’Etat, est composée de 13 membres (1). La cellule exécutive de la Commission - placée sous l’autorité de M. Didier Gamerdinger, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et la Santé - est animée par Maryse Battaglia, Conseiller Technique. Créée en février 2010 par le Gouvernement Princier, elle répond au souhait de S.A.S. le Prince Souverain de conserver en Principauté la richesse intellectuelle de la jeunesse et aussi de permettre le retour à Monaco des diplômés expatriés.

La cellule exécutive a pour mission d’accompagner les jeunes diplômés monégasques et résidents et de favoriser la mise en place de ponts, en nouant des contacts privilégiés avec les entreprises afin de faciliter leur accès aux emplois qualifiés, notamment dans le secteur privé.

Monsieur Didier Gamerdinger a tenu à rappeler à cette occasion que l’insertion des jeunes diplômés est au cœur des préoccupations du Gouvernement Princier. Il a souligné le bilan très positif de la Cellule exécutive depuis la création de la Commission :

• 1040* jeunes diplômés reçus par la Commission, dans le cadre d’un entretien individualisé afin de pouvoir, à l’issue de leur formation, bénéficier d’un accompagnement pour trouver un premier emploi ;

• 236* diplômés, parmi lesquels 123 de nationalité monégasque, ont trouvé un emploi correspondant à leurs qualifications. (21 expatriés ont pu bénéficier avec succès de cet accompagnement).

• 165* diplômés ont bénéficié d’un stage exigé par leur cursus de formation ;

• 200* jeunes diplômés reçus par des professionnels, afin de recueillir leurs conseils sur certaines spécialisations. *chiffres actualisés au 12/12/17

Ces réunions ont permis des échanges nourris depuis plus de 7 années qui ont contribué à mettre en évidence certaines difficultés d’insertion et d’information de nos jeunes et d’y apporter des actions correctives : - un accompagnement plus personnalisé, - une sensibilisation accrue des chefs d’entreprise, - une meilleure connaissance des secteurs d’activités générateurs d’emplois en Principauté… Tous les Membres de la Commission soutiennent l’enjeu majeur que constitue l’insertion des diplômés dans le pays et chacun, dans ses prérogatives, poursuit dans cette voie.

Notre sélection immobilière